L'une des déficiences majeures de la Commission Charbonneau réside dans le fait que la sacro-sainte règle du nombre impair n'ait pas été suivie.Voir le billet du 27 novembre 2015 ci-dessous.

Qui est responsable de cette anomalie?

Qui a manqué de jugement?

Dans sa lettre, Renaud Lachance évoque cette lacune et écrit:

« Il a été décidé de ne pas le remplacer, écrit Renaud Lachance. Maintenant, je peux dire que ce remplacement aurait changé bien des choses. »

M. Lachance manie la langue de bois comme tant d'autres.

"Il a été décidé...":

Manifestement, une décision a été prise.

Qui est le "il"?

Est-ce Mme Charbonneau?

Mme Charbonneau aurait-elle consulté M. Lachance? ... qui aurait aquiescé?

Mme Charbonneau a-t-elle averti le gouvernement des conséquences prévisibles du fait que les commissaires n'étaient que 2?

Qui a décidé que la Commission était en mesure d'avancer avec 2 têtes au lieu des 3 requises?